skip to Main Content

« Mettre les diasporas en avant, c’est reconnaître la part des nouvelles identités françaises » – TV5 Monde

Interview pour TV5 Monde à l’occasion de l’événement « Parlons d’Afrique » et du débat avec les diasporas africaines, le jeudi 11 juillet.

Le président français organisait, ce jeudi 11 juillet, aux côtés de son homologue ghanéen, un grand débat avec les diasporas africaines. S’il s’agit de redorer l’image des relations de la France avec l’Afrique, l’initiative est aussi un message aux Français, selon Marc Chebsun, directeur du site dailleursetdici.news.

TV5MONDE : Comment analyser la démarche du président Emmanuel Macron ?

Marc Chebsun : Je pense qu’il y a quelque chose de très positif dans cette initiative. Je dirais même que cette volonté d’impliquer les diasporas dans les relations avec le continent africain est quelque chose de très malin. Bien entendu, cela implique de travailler avec des personnes sur place, mais l’on attend depuis longtemps cette implication des diasporas.

Pour la plupart, les diasporas ont un sentiment de multi-appartenance. Selon qu’elles soient d’origine africaine ou qu’elles soient immigrées, elles se sentent à la fois d’ici et de là-bas. La plupart gardent une relation sentimentale pour certaines, et pour d’autres, c’est très concret. On le voit avec des entrepreneurs qui essaient de créer des ponts entre l’Europe et l’Afrique, entre la France et certains pays d’Afrique. Ils ont ce désir d’implication, désir de participer au développement de leur pays d’origine même si c’est celui de leurs parents ou grands-parents.

Suite de l’article sur TV5 Monde

Back To Top
×Close search
Rechercher