skip to Main Content

Trois chantiers majeurs pour l’éducation

Au-delà du seul combat contre la radicalisation, la France est dans l’obligation de réfléchir au message inclusif qu’elle se doit d’adresser à l’ensemble de sa jeunesse. Notamment à la jeunesse afro-arabo-musulmane, désignée depuis bien des années comme «problème» de la société française, et non comme composante dynamique, totalement légitime, de cette même société. L’enjeu aujourd’hui est d’inverser cette tendance. Un travail énergique contre toutes les discriminations s’impose. Trois chantiers, notamment, dans le domaine éducatif redonneraient du corps, au-delà de la seule incantation, à la notion de «vivre ensemble».

Février 2015 (…)

Lire la suite de ma tribune sur le Huffington Post

Back To Top
×Close search
Rechercher