skip to Main Content

Après Toulouse et Montauban : Faire France ensemble

Après les tueries de Toulouse et Montauban, intellectuels, responsables et citoyens musulmans, juifs, chrétiens et non-croyants, appellent à “préserver l’unité de la nation” et mettent en garde “tous les candidats contre la tentation d’instrumentaliser ce drame à des fins partisanes”.

Faire France ensemble

Appel du Nouvel Observateur et de Respect Mag

“Nous intellectuels, responsables ou citoyens musulmans, juifs, chrétiens ou non croyants, voulons manifester notre volonté de préserver l’unité de la nation autour des valeurs de la République dans l’épreuve que traverse le pays après l’assassinat d’enfants juifs, de leur professeur et de jeunes militaires à Montauban et Toulouse.

L’heure est grave : dans cette période de campagne présidentielle, nous mettons en garde tous les candidats contre la tentation d’instrumentaliser ce drame à des fins partisanes et de diviser les Français sur des critères communautaires que nous récusons.

C’est la République qui était visée dans ces attentats terroristes, c’est-à-dire le principe d’égalité et de fraternité entre tous les citoyens, quelle que soit leur origine ou leur religion. Les fanatiques ont pour but de diviser la société en communautés séparées et bientôt hostiles de manière à ouvrir la voie à leur propagande morbide.

Toute déclaration, tout geste, toute mesure qui tend à désigner telle ou telle religion telle ou telle culture à la méfiance publique sert, même indirectement, leurs desseins et affaiblit notre culture commune dans une société à la fois une, dans ses fondements, et multiple, dans ses approches et son expression.

Au contraire, c’est par la lutte contre toutes formes de racisme, d’antisémitisme et de discriminations, et par l’interrogation collective sur les exclusions et les affrontements qu’une société participe à produire, que nous assurerons l’unité des démocrates et l’isolement des forces destructrices.

Loin de s’opposer entre eux, juifs, musulmans, chrétiens et non-croyants doivent coopérer sans relâche à la préservation –y compris dans leurs propres rangs !- des principes communs d’égalité et de laïcité, seuls capables d’assurer la tolérance réciproque, la liberté des cultes et des opinions, le maintien de la fraternité et le développement d’une dynamique irremplaçable, celle d’une société riche de sa pluralité.”

Premiers signataires

  • Mehdi Thomas Allal, (responsable pôle anti-discrimination Terra Nova)
  • Jean- Christophe Attias (directeur d’études à l’EPHE Sorbonne, cofondateur du “Pari(s) du Vivre-Ensemble”)
  • Laurent Azoulai (président cercle Léon Blum)
  • Bams (artiste)
  • Esther Benbassa (sénatrice EELV du Val-de-Marne, directrice d’études à l’EPHE (Sorbonne), cofondatrice du “Pari(s) du Vivre-Ensemble”)
  • Ghaleb Bencheikh (essayiste)
  • Cheikh Khaled Bentounès (guide spirituel Tariqa Alawiya)
  • Rachid Benzine (islamologue)
  • Fatima Besnouci-Lancou (écrivain)
  • Dalil Boubakeur (recteur Mosquée de Paris)
  • Mourad Boudabbouz (entrepreneur et étudiant en islamologie)
  • Ofer Bronchtein (président Forum international pour la paix)
  • Marc Cheb Sun (fondateur et directeur de la rédaction de Respect Mag)
  • Madani Cheurfa (secrétaire général du Cevipof)
  • Jean Daniel (directeur du Nouvel Observateur)
  • Père Christian Delorme (prêtre en diocèse à Lyon)
  • Rokhaya Diallo (éditorialiste et militante)
  • Reda Didi (fondateur Graines de France)
  • François Durpaire (historien et président de Nous sommes la France)
  • Abdelhak Eddouk (aumônier musulman)
  • Jamel El Hamri (étudiant en master civilisation musulmane)
  • Anne Esambert (haut fonctionnaire)
  • Eric Geoffroy (islamologue)
  • Corine Goldberger (co-présidente de Shalom Paix Salam)
  • Nassurdine Haidari (Collectif Nous ne marcherons plus !)
  • Samia Hathroubi (co-fondatrice des JEM EGO, Juifs et Musulmans Ensemble Génération Ouverte)
  • Laurent Joffrin (Directeur de la rédaction Nouvel Observateur)
  • Nacer Ketane (président de Beur Fm)
  • Bariza Khiari (sénatrice de Paris)
  • Fadila Mehal (vice présidente Modem Paris)
  • Léonora Miano (écrivain)
  • Brice Nkonda (président du CQFD, Conseil des Quartiers de France pour la Diversité)
  • Ousmane Ndiaye (journaliste)
  • Naïma M’Faddel (présidente de la Maison d’Averroès)
  • Tareq Oubrou (Grand Imam de Bordeaux)
  • Rost (artiste et président de Banlieues actives)
  • Bolewa Sabourin (initiateur de Cités en mouvement)
  • Elyamine Settoul (enseignant Sciences Po)
  • Patrick Singaïny (intellectuel réunionnais)
  • Pierre Tartakowsky (président de la Ligue des Droits de l’Homme)
  • Christiane Taubira (députée de Guyane)
  • Louis-Georges Tin (président de République et diversité)
  • Ludovic Lotfi Mohamed Zahed (HM2F, Homosexuels musulmans de France)
  • Karim Yahiaoui (élu Modem)
  • Bernard Zilberg (président Maison Itshak Rabin France).
Back To Top
×Close search
Rechercher